Les différentes recherches, essais, idées tournant autour de nos instruments ont donné parfois des résultats insolites, voire carrément farfelus.


Cet instrument est un... trombone (eh oui: vous avez reconnu la coulisse !).
Pour l'anecdote, on en aperçoit un brièvement dans "Les Tontons Flingueurs". Il est accroché au mur de l'appartement d'Antoine, le compositeur ami de "Patricia mon petit".
Créé au 19ème siècle, on lui donne aussi le nom de buccin.

La version contrebasse, avec coulisse double.



Un jour quelqu'un eut cette curieuse idée: "Pourquoi ne pas avoir deux instruments en un ? Comme ça, selon les besoins, on pourrait changer le son que l'on produit"
Cela donne un euphonium à deux pavillons. Il a été produit de la fin du 19ème siècle au milieu du 20ème (il disparaît du catalogue de King en 1960).
Mais comment en jouer ? La main humaine n'a pas six doigts !
Eh bien les 4ème et 5ème pistons sont actionnés par la main gauche: le 4ème ouvre un circuit de compensation, le 5ème dirige le son vers le petit pavillon.
De tels instruments ont été surtout utilisés aux Etats-Unis, notamment par Sousa.

Un autre modèle, avec seulement 4 pistons. Le quatrième ouvre le circuit pour le petit pavillon .



Autre instrument étrange, avec une embouchure et quatre pistons, mais avec seize ( !!!) pavillons, le Martinophone.

Je suis tombé dessus par hasard sur eBay. Il daterait des années 20, mais je n'en sais pas plus.


A mi-chemin entre le trombone et le saxhorn, un étrange trombone à quatre pistons (à gauche), et sa variante à six pistons (à droite)



Une expérimentation extraordinaire d'Adolphe Sax : un trombone à sept pavillons ! Chaque pavillon correspond en fait à une des positions du trombone.


Un tuba "subcontrebasse"


Différentes expérimentations délirantes autour du trombone.

Le "saxobone" : avec un bec de saxophone à la place de l'embouchure.

Le "tromboon" (contraction de "trombone" et "bassoon") : un trombone avec un bocal et une anche double.

Le "superbone" : un trombone à coulisse à pistons (à moins que ce soit l'inverse !)

Curiosités anciennes.

Trombone à pistons "viennois" (un genre de palettes)

Un trombone contrebasse (notez la baguette utilisée pour atteindre les positions les plus basses)